Histoires du sensible

Les générateurs d’image sont nombreux. Ainsi les nuages, les brindilles sur le chemin, les traces, les ombres, le vieillissement du temps, la rouille et les lézardes, et d’autres supports qui rendent possible.  Mon regard  se pose sur autant de constructions graphiques à la fois inédites et évocatrices. Le plus souvent elles m’évoquent l’histoire de l’art et certains de ses questionnements qui interpellent encore . Il s’agit alors d’une restitution, d’un prolongement par la preuve photographique, du langage de l’image hérité depuis Lascaux. Telle une apparition, la Peinture, se présente partout, rappelant ses origines, ses quêtes. Et elle se montre, toujours vivante .